Home / Accueil / Taylorisme

Taylorisme

Le Taylorisme a pris naissance vers 1880. Il  propose une démarche scientifique d’organisation du travail. Cette dernière consiste à utiliser la rationalité et  éviter les méthodes archaïques. En effet, F.W. Taylor (1856-1915) ,l’ingénieur américain, part de l’analyse de la situation de l’homme au travail. d’abord il a constaté que l’ouvrier perd trop de temps dans la «  flânerie systématique » et les gestes inutiles. Ensuite, Il préconise une démarche fondée sur l’observation de l’ouvrier dans une usine afin de défini une démarche scientifique permettant d’augmenter la productivité du facteur travail. Finalement, Il propose une procédure appelée l’organisation scientifique de travail (OST).

A/ les principes du Taylorisme

L’organisation scientifique de travail se base sur les principes suivants :

  • Décomposition par le bureau des méthodes de  travail en opération élémentaires et indépendantes : le processus de production est décomposé en plusieurs tâches impliquant des gestes simples à accomplir;
  • Séparation entre le travail d’exécution, de conception et de contrôle;
  • Le temps imposé : on fixe pour chaque tache le temps nécessaire à son accomplissement;
  • La spécialisation dans le travail ; chaque travailleur exécute des taches répétitives;
  • Les salaires sont attribués en fonction du rendement, nombre de pièces fabriquées.

B/Méthodes et objectifs du Taylorisme

La démarche de l’ost repose sur :

  • L’observation des ouvriers travaillant à la réalisation d’un produit ;
  • La décomposition de toutes les opérations en un ensemble de taches élémentaires identifiables et simple ;
  • La définition pour chaque tache, la meilleure façon de réalisation, chronométrage du temps nécessaire à une tache;

L’ost vise à atteindre deux objectifs :

  • L’augmentation de la productivité des salariés donc la richesse crée;
  • Une meilleure gestion du temps pour réduire les couts de production.

About admin3081

Check Also

Informatique-MGE-ISCAE

annales ISCAE dossier informatique. L’épreuve de management et gestion d’entreprise se compose le plus souvent de 3 dossiers notés sur 140 points. L’informatique et le système d’information apparaissent le plus souvent au niveau du dossier n°3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *